AK_Montage_Pochette_indigogo.jpg

Montage

by ArelKing

Paroles par Francis Duruisseau
Musique par ArelKing
Production, réalisation, prise de son, et mix par ArelKing
Mastering par JP Villemure
Relations de presse par Marilyse Senécal @ La Société Oblique
Design graphique par Raphaël Thibodeau

Avec «Montage», pièce d’ouverture et chanson-titre de cette proposition portant presque trop bien son nom, Arelking laisse présager un voyage non-linéaire, jamais stable ni prévisible. Ici, on se plaît à tordre les cerveaux. Démarrant sur un avant-goût trafiqué d’éléments combinés se retrouvant dans sa suite — tels qu’une mordante ligne de basse empruntée à la groovy «Blue Whale Serenade in B minor», un rendu live de la dissonante «Traffic» et un piano altéré de «Montagne» offerts en une agile juxtaposition —, le maxi se décline comme un tout à la fois texturé et doté d’une grande richesse rythmique. De la lourdeur entremêlée à des guitares et des synthétiseurs aussi atmosphériques qu’inquiétants. Une certaine insistance, même. Telles sont des constantes certainement perceptibles tout au long de ce nouveau mini-album comptant sept plages que livre le quatre-têtes.

Rédaction : Marilyse Senécal @ La Société Oblique